certains-étaient-au-point-mort-dans-leur-carrière